• Tu veux rencontrer des gens, te faire des amis, 3615 ma life
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez annoncer une soirée, un événements
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez nous faire parvenir une démo
    c'est par ici >>
  • Axess Code
    2 impasse des bartavelles,
    lot n°3,
    les cressantines,
    34920 le cres- France

Evénements

1 | 2 | 3 | 4 | 5 |>

Les chroniques de Dogme

Swarm Intelligence - Rust ,
novembre 2015

Second album sorti chez Ad noiseam et troisième album au total, Simon Hayes n’en finit plus de produire de la musique depuis 2014. Emporté dans sa spirale positive ou il ne cesse de s’imposer dans l’univers industriel Berlinois, il sort pour moi le meilleur album paru sur le label Ad noiseam depuis un petit moment. Ce n’est pas tant le fait qu’il ai consciencieusement enregistré pendant longtemps des sons dans des usines désaffectées qui rendent son activité "True indus", c’est juste que le son qu’il produit claque et bourdonne comme un rouleau compresseur Hamman. Ici pas de bleap ou de pilonnement (...)

Lire la Suite...

 


Desireless & Operation Of The Sun - Guillaume ,
novembre 2015

Guillaume est inspiré par les poèmes et calligrammes de Guillaume Apollinaire, ce disque met en scène le fantôme d’Apollinaire dans un style très folk, on pense très fort a TAT le premier projet de Antoine, mais cela serait très réducteur, tant le projet est plus vaste et aboutie. Tout d’abord, il faut noter la beauté et la qualité de l’objet, un album contenu dans un boitier style DVD, avec de très belles photos entre sépia et noir et blanc. Beaucoup de soins et de poésie qui annoncent la couleur pour ce qui va se passer à l’écoute de cet œuvre. "Guillaume" est un ovni ! Que ce soit pour Desireless ou (...)

Lire la Suite...

 


Celluloide - L’amour est géometrique,
octobre 2015

En 48 heures, je passe d’une extrême à l’autre, avec Harvest Rain on atteignait les sommets de la production sonore la moins aboutie et la plus sépulcrale possible. Et aujourd’hui, j’ai affaire a la grosse machine inverse. Le label Boredom s’attache a sortir des disques qui sonnent avec succès le mieux possible depuis tant d’années. En même temps pour eux, pas besoin de vouloir sonner comme des précurseurs, puisqu’ils font de la musique depuis si longtemps. A mon avis si les gens de l’époque avaient pu sonner mieux, plus fort, plus loin , ils l’auraient fait !!!! L’amour géométrique est un faux EP de 11 (...)

Lire la Suite...

 


Harvest Rain - Nightwave,
octobre 2015

Pardon d’avance ... Je n’ai pas pu faire autrement pour cette chronique Fallait que ça sorte ! Harvest Rain est une énigme pour moi, depuis 2005 ou j’ai découvert avec Chorus Line deja sorti sur OPN, je me suis toujours demandé, si ce groupe sonnait ainsi, par choix, ou par ... manque de gout ? On dirait que les prises de son se font dans le fond d’une vieille église, avec les potars de reverb et d’écho dans le rouge, il y a un grésillement permanent, une voix d’outre tombe , et on dirait qu’il joue tour a tour des cover de Joy division, Death In June ou Dernière Volonté. .. Vraiment Harvest Rain est (...)

Lire la Suite...

 


23:31 - The Messenger ,
octobre 2015

Je ne l’ai pas vu venir ce disque, et pourtant j’aurais du me douter il y a une dizaine d’année en recevant une demo d’un jeune Martégal ( E-mission à l’époque ) que ça ne serait pas un acte sans suite. Il lui en aura fallu du temps pour pondre sa première réelle sortie. et franchement ça en valait la peine. Il a bien fait le Mr Lambwool a pousser le petit jeune de l’époque à sortir de sa coquille provencale. C’était l’anecdote ragoth aXc, passons à la chronique ! En plus pour ne pas faire les choses a moitié il sort carrément un album qui apporte un vent de fraicheur sur la musique dark et industrielle sur (...)

Lire la Suite...