• Tu veux rencontrer des gens, te faire des amis, 3615 ma life
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez annoncer une soirée, un événements
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez nous faire parvenir une démo
    c'est par ici >>
  • Axess Code
    2 impasse des bartavelles,
    lot n°3,
    les cressantines,
    34920 le cres- France

Evénements

Celluloide - Hexagonal [par Havoc - octobre 2010]

L’un des plus attachants groupe d’électro pop made in France vient de sortir son nouvel album aprés plus d’une décennie de modélisme électronique à base de sons analogiques millésimés, d’espoirs synth pop et de comptines sucrées. Maniant l’Art Pop par excellence les trois membres de CELLULOIDE ont toujours su garder leur cap, le "new life" de DEPECHE MODE en ligne de mire, le souffle chaud du 8 bit version "nobody’s diaries" de YAZOO et le talent mélodique d’un MARTIN GORE époque "counterfeit e.p". Dés l’intro d’imprévisible on sent que l’espace stéréo s’est agrandi, amplification de l’espace et du sujet, amours complexes et baisers irréversibles. Le chant est posé, monocorde, sur des mélodies froides mais touchantes. "J’ai peur du vide, de tomber de haut, est-ce qu’il le faut". "A contre temps" met la barre encore plus haut, c’est le tube de l’album, rétro futurisme en version originale, dans un monde parfait ce titre passerait en boucle sur les ondes radio, tant pis il passera dans les miennes. Ce dernier petit chef d’oeuvre explore les mêmes univers mélancoliques qu’auparavant mais utilise de nouveaux sons digitaux bien plus dynamiques et des basslines EBM plus cinglantes que sur leurs disques précédents. Chaque titre contient plusieurs niveaux de lecture sous son apparente simplicité, les fans de LASSIGUE BENDTHAUS, d’AND ONE et de LA ROUX y trouveront leur compte. "Le gout du poison" est une chanson plus posée, une balade lunaire soutenue par la belle voix de notre LIO marseillaise. Le reste de l’album contient quelques jolies perles du même accabit même si certains autres titres comme "sans conditions", "pilote automatique " ou "nucléosynthèse" me semblent assez dispensables et sont trés loin de la beauté évidente de tubes comme "synchronize" ou "this aching kiss" qui ont illuminés leur oeuvres passées. L’apparition du chant en français contribue à un rapprochement entre l’auditeur et le groupe, la chanteuse sussure ses textes comme si elle était à côté de vous, dans votre lit. Chansons mélancoliques. Tubes mathématiques modernes. Textes neo romantiques pour trentenaires métrosexuels. Vagues electro clashées s’harmonisant parfaitement avec l’air du temps. Nouveau siécle, nouvelle ére, nouvelle vague d’un revival sentimental cyclique. Il y a déjà 15 ans que j’ai rencontré ce couple sur Marseille et je les ai toujours vu travailler sans cesse à ciseler une pop électronique authentique et fragile, s’améliorant d’année en année au niveau du songwriting et de la production. J’espere qu’un jour Eric et Laeticia rencontreront le succés "populaire" qu’ils méritent quelque part entre ELLI & JACNO et MISS KITTIN & THE HACKER. Le maxi digital est lui aussi vivement conseillé avec ses versions de "coeur 8 bit" remixées par Page, The Rorschach Garden, Said Fantasy et Foretaste.

URL :
Label : BOREDOMproduct
Artiste(s) : Celluloide

Permalink :