• Tu veux rencontrer des gens, te faire des amis, 3615 ma life
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez annoncer une soirée, un événements
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez nous faire parvenir une démo
    c'est par ici >>
  • Axess Code
    2 impasse des bartavelles,
    lot n°3,
    les cressantines,
    34920 le cres- France

Evénements

DENOVO - Informatie centraal [par Havoc - octobre 2010]

Fabuleux retour de Laurent Boudic, musicien d’origine belge basé à Paris qui compose sur ses machines analogiques depuis 1979 et qui s’est fait connaitre dans le milieu S/M fetish européen avec les soirées Alien Nation. Aprés moultes projets techno ou trance dans les 90’s (x2 PROTON, GENETIK SYSTEM) Laurent, qui est aussi psychanalyste et friand explorateur de la part obscure de la psyché humaine, compose depuis de nombreuses années, principalement pour son projet DENOVO (anciennement NÖVÖ), une musique intemporelle, analogique, incisive, froide et hantée par les fantômes de SUICIDE, CABARET VOLTAIRE, FAD GADGET, FRONT 242 (époque Geography), CHRIS & COSEY ou MARK LANE. Ce collectionneur de synthétiseurs vintage n’aime pas le numérique et ça s’entend, sa musique directement sortie de ses vieilles machines posséde une âme, une présence, une profondeur, que peu de projets electro actuels peuvent se targuer d’avoir. En 2003 NÖVÖ signe sur le label culte de l’allemand ANTHONY ROTHER, l’album se nomme "Konztruktivizm" et il pose les bases d’une electro old school dans la droite lignée Dusseldörf/Detroit. Ce disque sera trés bien reçu par la critique mais n’aura semble t-il qu’un succés d’estime auprés du public, entre temps NÖVÖ produira divers remixes pour d’autres groupes de la scéne electro-industrielle ("break it loud-NÖVÖ rmx" sur le E.P d’HIV+ "overdose kill me" chez Caustic Records) et sort quelques tracks sur des compilations ("shadow past" sur Electronic Manifesto 2 pour le label Divine Comedy) et continuera à explorer les ondes synthétiques émanant des circuits intégrés de ses claviers et boites à rythmes antédiluviennes. Intégrité et respect sont les maitres mots qui reviennent à l’écoute de son oeuvre.

Aprés l’album "architecture & severity" sorti sur le prolifique label digital Black Montanas (USA) NÖVÖ se transforme en DENOVO avec cette nouvelle version de "Konztruktivizm" reconstruit par lui même ou d’autres intervenants (DARANK et HIV+). Chaque titre dessine un monde orwellien où l’information est controlée par les gouvernements, où l’individu disparait au bénéfice de la collectivité, où les codes et les lois sont psycho-rigides ne laissant aucune place à la passion ou la faiblesse. La vraie musique E.B.M est ici, telle que la concevait les belges au début des 80’s et fidéle aux diktats et aux séquences binaires de circuits électroniques au service de l’homme nouveau. Domination, danse, hypnose et revival électronique, DENOVO est apte à devenir un gourou sonore pour les man machine du futur. En conclusion nous avons un album excellent fortement recommandé à tous les fans d’electro froide, martiale, analogique et robotique dans la purée lignée des Kraftwerk, Anthony Rother, Lassigue Bendthaus, Dopplereffekt ou des premiers travaux de Juan Atkins/Cybotron.

Havoc aka Pedro

URL :

Permalink :