• Tu veux rencontrer des gens, te faire des amis, 3615 ma life
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez annoncer une soirée, un événements
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez nous faire parvenir une démo
    c'est par ici >>
  • Axess Code
    2 impasse des bartavelles,
    lot n°3,
    les cressantines,
    34920 le cres- France

Evénements

Erode – Horizon (Tympanik TA059) [par Phllox - septembre 2011]

Durant ces dernières semaines, quelques CD m’ont fait voyager très loin. Parmi ceux-là, Horizon, sorti en juillet 2011 chez Tympanik. Pour un premier album, Erode nous offre une véritable ode à la beauté et parvient à nous convaincre dès les premières minutes que si l’humanité a rebondi jusqu’à ce siècle, l’évolution en revient au génie d’une poignée d’hommes et de femmes. Derrière le pseudonyme se cache Alexander Dietz, guitariste du groupe de métal Heaven Shall Burn. C’est donc en rupture avec son territoire originel, mais au travers d’une IDM d’une pureté éblouissante qu’il révèle une paroi inattendue et vertigineuse de son talent. F. Cheng écrivait « la beauté la plus évidente ne peut être connue : elle demeure indéfiniment à découvrir ». En effet, Horizon se réécoute, se réinvente, se redécouvre sans relâche : ce qui surgit entre les notes, chaque son étant unique, est toujours fait d’inattendu et d’inespéré, donc toujours neuf.

Erode nous convie ainsi à cheminer en sa compagnie vers un avenir lumineux et porteur d’espoir. Le parcours entremêle les moments : aériens pour certains, presque éthérés ; ils inspirent apaisement, recueillement et contemplation ; alors que d’autres nous insuffle ce souffle de vie faisant défaut à nombre de productions électroniques. Les compositions d’Erode ne sombrent jamais dans la facilité ni la complaisance ; nous sommes très loin de l’Ambient tendance NewAge que d’aucun aurait pu qualifier d’underdaube © bon marché. Non, de son parcours personnel, il parle avec sincérité tout en exploitant ce que la technologie peut offrir pour nous élever très haut et très loin.

Savamment dosée, la tracklist se compare sans complexe à quelques références très Warpiennes, comme celles de B. Eno, Plaid, the Black Dog, ou Boards of Canada. Ce qui, convenons-en, est assez inédit s’agissant du catalogue Tympanik. Des 11 titres, il me semble quasi impossible d’affirmer une préférence marquée : c’est selon l’humeur, selon l’heure de la journée ou selon la couleur du ciel : bleu délavé, gris orageux, … Dès « 10950 », les portes de cet espace s’ouvrent avec bienveillance pour ne jamais se refermer complètement. Ce continuum musical creuse une brèche, un sillon, alors qu’Erode laisse une empreinte émotionnelle indélébile. Deux bémols cependant, l’éponyme « Horizon » manque de nuances dans l’utilisation de certains samples voire des presets eux-mêmes (petits péchés de jeunesse corrigés sur le remix de Kadrage) ; mais aussi « Brutal Romance », titre de DeadLock remixé par Erode, dont la piste vocal féminine me semble dispensable.

« Horizon » est un excellent premier album et souhaitons que Alexander Dietz poursuive cette invitation au voyage, parce que « Là, tout n’est qu’ordre et beauté, Luxe, calme et volupté ».

http://www.erodemusic.com/ http://tympanikaudio.com/releases/ta059/

URL : http://www.erodemusic.com/
Label : Tympanik Audio

Permalink :