• Tu veux rencontrer des gens, te faire des amis, 3615 ma life
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez annoncer une soirée, un événements
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez nous faire parvenir une démo
    c'est par ici >>
  • Axess Code
    2 impasse des bartavelles,
    lot n°3,
    les cressantines,
    34920 le cres- France

Evénements

Muckrackers - [UCKANGE_4] [par Hanuman - mai 2008]

Aucun doute n’est possible. La première chanson en orbite, on est forcé de constater que c’est bien un nouvel opus de combat que nous délivrent les encagoulés lorrains. Les Muckrackers, traduction littérale : fouilles-merde qui tirent leur nom des deux journalistes américains ayant fait tomber Richard Nixon, ne conçoivent leur musique que comme une énergie, une lame de fond fardée de rage, un cri, mais loin d’être désespéré.
Dès la pochette de Uckange 4 l’avertissement est lancé : « Regarde et prends garde. Nous luttons pour que la Lorraine vive ». Haut fourneau d’un côté, métallurgistes en pose avec leurs outils de l’autre, il n’en faut pas plus pour poser un cadre ou devrais-je plutôt dire.. tracer une ligne de front.

Dès les premières secondes, les archives sonores des luttes des métallos lorrains enlacent les ambiances et sonorités industrielles, parfois à base de samples d’outils et de machines. On n’est pas en train de visionner un vieux documentaire sur la Lorraine industrielle, on est au coeur d’une aciérie, au milieu de l’atelier, avec en fond, un transistor crachotant qui nous relate l’histoire et les combats des gars de la forge.

Par dessus ces ambiances sonores au mix parfaitement calibré vient soudain rugir le premier son de guitare. Là encore inutile de préciser qu’on est pas dans un atelier de confection de dentelle. Les guitares saturées dégagent une inconditionnelle impression de puissance ; le son s’alourdit pour mieux se mettre en position d’attaque. A cette artillerie à l’efficacité redoutable, vient alors se plaquer la voix, véritable personnification du cri de rage humain au milieu du vacarme des machines. On pense immédiatement aux hymnes punks scandés par Sham 69 par exemple.

Une nouvelle fois les Muckrackers incarnent une facette du trait d’union entre la musique industrielle et sa lignée punk. Un puissant cross-over entre l’énergie punk, la puissance métal et la complexité industrielle. Des saturations et des distorsions poussées à leur extrême, un esprit et une énergie emplie de hargne et de révolte, et enfin l’inépuisable esprit DIY qui prouve trente ans plus tard que la flamme n’est pas prête de s’éteindre.

Aux esprits chagrins qui seraient tenter d’imaginer que les Muckrackers sont englués dans l’imaginaire de leur Lorraine natale, le combo industriel apache prouve le contraire dès le quatrième morceau. Construit sur le même modèle que les trois précédents, « Korean Kaos » est l’héritage internationaliste de ces enfants de la Lorraine ouvrière. Les titres s’enchaînent sans aucun répit pour les tympans et des sonorités très axées dancefloor font leur apparition pour mieux mettre au défi les pieds et les bras des auditeurs.. un test très simple consiste à écouter le track n°7, Kontakt, dédié à radio "Lorraine coeur d"acier", en tentant de garder inertes vos pieds, vos mains, vos bras et votre tête.. après 5 tentatives je suis sur le point d’admettre mon échec. L’album s’achève sur un titre fleuve d’un quart d’heure à l’ambiance cinématographique et à la fois oppressante, façon de signifier à l’auditeur qu’il vient de traverser le cyclone et qu’il est désormais temps pour lui de réfléchir au message inlassablement délivré tout au long de cet opus.

N’espérez pas apercevoir une lumière ni même une lueur d’espoir à la fin de cet album car tout ce que vous verrez c’est le rayonnement rouge et aveuglant d’un haut fourneau qui crache sa lave et ses souvenirs à la face de la nuit pour que le monde n’oublie pas, n’oublie jamais.

URL : http://www.muckrackers.org/
Label : LFA
Artiste(s) : Muckrakers

Permalink :