• Tu veux rencontrer des gens, te faire des amis, 3615 ma life
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez annoncer une soirée, un événements
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez nous faire parvenir une démo
    c'est par ici >>
  • Axess Code
    2 impasse des bartavelles,
    lot n°3,
    les cressantines,
    34920 le cres- France

Evénements

Nic-U - Don’t disturb the beast [par Uranium - septembre 2006]

Nic u est un projet plutôt récent qui a sortit son premier ep en 2005. Hybride et sans complexe les ballades épurées et envoutantes cotoient une électronique lourde noyée dans une saturation extrême qui libère des ambiances malsaines. Deux chants, deux guitares et des samples batissent l’expérience nic-u et sèment la pagaille et brouillent les pistes conventionnelles du genre. Les influences sont : Nine Inch Nails, radiohead, a perfect circle, Neurosis... En Mars 2006, ce groupe sort son premier album intitulé Don’t Disturb the beast, chez Mono Emotional Records. Cet album est constitué de 15 tracks. La pochette nous donne d’emblée le ton de l’album. Inutile d’essayer d’apprivoiser ces bêtes : laissez vous emporter par cette musique lourdement chargée en émotion ! "Hesitations", le premier morceau allie une ambiance harmonieuse à une voix plutôt noire. Le résultat est plus qu’agréable. Nic u enchaine avec "Obsessions in a red spiral", dans la continuité de "Hesitations" mais avec, cette fois ci, un final très entrainant. Dans, "Lumière", surprenant track de 28 secondes, intervient pour la première fois la magnifique voix d’Aurélie Jung. C’est trop court, on en veut encore, on reste sur notre faim, mais patience... Puis, arrive "The thin red line" avec une intro fort sympathique et une mélodie toujours aussi émotionelle. On peut y repérer un court passage où on croirait entendre des murmures comme dans certains films. Malheureusement, les effets de sons grésillants endommagent cette jolie chanson. Suit ensuite "Behind the window", où alternent une batterie bien en rythme et une voix sous mixée accompagnée d’une mélodie douce et noire. On peut ensuite apprécier un long morceau intitulé "Narcisse", très mécanique et avec un final très pesant. Après ce bon morceau, apparait un autre court morceau intitulé "Lumière". Malheureusement, on s’attend à entendre la jolie voix d’Aurélie qui n’apparait jamais. Ce track est tout de même sympathique... Le huitième morceau s’intitule "Ambrace". Avec les deux premiers mots, on croirait entendre Till Lindermann. Mais, finalement la voix plutôt calme et la mélodie douce me font penser à un morceau de Depeche Mode... Un excellent morceau ! "Instincts" est un court morceau dénué de paroles mais sacrément bien travaillé. "Waves and smoke" est mon coup de coeur de cet album. Le mixage de la voix est très varié, le début n’est pas très original mais il est de ceux qu’on aime, les sons sont bien travaillés, on entend à nouveaux ces murmures, mais à certains moments la voix est un peu génante. Le final est surprenant, contrastant avec le reste du morceau : en douceur. Dans le morceau suivant (encore intitulé "lumière"), on retrouve (enfin) à nouveau la voix mélodieuse d’Aurélie. Malheureusement, la voix est derrière une sympathique mélodie, elle même couverte par les cris du chanteur. La qualité du track est décevante et n’a rien a voir avec le reste de l’album. Heureusement, Nic u se rattrape vite avec "illusions". Ensuite, apparait le morceau le plus long de l’album : "Dreams". L’intro est sympathique, le début est lent, on entend pour la première fois du Djembe (si je ne m’abuse). Les sons sont sympathiques, mais au milieu de la chanson et pendant une minute, le seul son qu’on entend ressemble à un bruit de cassette se rembobinant. On sent tout de même passer les huit minutes de ce morceau. Surgit ensuite le quatrième et dernier morceau intitulé "Lumière", on retrouve les cris du chanteur, cette fois ci couverts par une mélodie bruyante et agréable. L’album se termine par un très court morceau nommé "A3". En conclusion, cet album est très varié et nous fait souvent penser à des jeux vidéos, films ou autres groupes. Pour autant, le style de certaines chansons est très original. On retrouve peut être un peu trop de morceaux courts dans cet album qui demeure malgré tout une réussite !

URL : http://www.autumnproductions.fr/
Label : Mono Emotional
Artiste(s) : Nic-U

Permalink :