• Tu veux rencontrer des gens, te faire des amis, 3615 ma life
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez annoncer une soirée, un événements
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez nous faire parvenir une démo
    c'est par ici >>
  • Axess Code
    2 impasse des bartavelles,
    lot n°3,
    les cressantines,
    34920 le cres- France

Evénements

Psychosomatik - State Of Opression [par Dogme - février 2015]

On m’avait prévenu ... C’est du pur Old school !!! Et sur ce point là, pas d’histoire il n’y a pas d’erreur sur la came. On se retrouve plongé en plein dans la fin des années 90, époque bénie des dieux des FLA, Numb, Leather Strip, XMATP, Psychopomps et compagnie régnaient sans partage sur les dancefloors. J’aimais bien toute cette mouvance ... enfin non j’adorais toutes cette vague EBM et electro indus . Ce fut pour moi une révolution, le punk , le rock se mélangeait a la musique électronique de manière futuriste en même temps qu’internet révolutionnait nos communications et notre manière de vivre. Un nouveau monde était en train de prendre son envol, celui du numérique.

Psychosomatik a signé un album très nostalgique marqué par ces belles années. Les titres s’enchainent proprement, tout ceci est très agréable, mais il me manque quelque chose. Il me manque l’apport technologique des 20 ans écoulés. Un petit plus , une valeur ajoutée. La technologie a beaucoup évolué et si on décide de s’en passer, il faut alors un peu plus d’énergie et de sueur, il faut que les basses vrombissent plus, que les rythmes cisaillent d’avantage. Il faut que la prod de l’album soit plus puissante. J’aime mais mais il me faut plus. Je suis un addict de cette musique je la connais par coeur. J’entend des choses qui me font penser a Fuze boxe machine et Benestrophe que j’ai adoré, mais a l’époque leur moyens technologique était limité, De nos jours il faut faire plus, on s’est habitué aux orfèvrerie d’Autechre, de Gesafelstein, il faut que ca claque !!! C’est parce que je respecte ce groupe, que je dois être totalement honnête avec lui. Je vais écouter ce disque , je vais aimer les morceaux, mais je veux qu’ils aillent encore plus loin la prochaine fois.

Je retiendrais les morceaux Hate et No Conspiracy, je regrette qu’il n’y ai pas plus de titre planant comme Not Afraid ou Sweet Flesh, Psychomatik est bon dans ce genre d’ambiance planante, il faut qu’ils exploitent ce coté plus mélodique de leur musique. Le remix de Brain Leisure et ses dubsteperies, vont a l’encontre de mes convictions musicales, mais au niveau de la prod, on peut dire que c’est le morceau qui claque le plus sur cet album, mélodie, rythme tout y est !

Malheuresement, je n’a pas trouvé sur cet album la puissance de Release Me sorti sur la compil aXc_Labs, ce fut un titre imparable beau a pleurer, et j’espérais retrouver un tel bijou sur cet album La prochaine fois j’en suis sur !