• Tu veux rencontrer des gens, te faire des amis, 3615 ma life
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez annoncer une soirée, un événements
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez nous faire parvenir une démo
    c'est par ici >>
  • Axess Code
    2 impasse des bartavelles,
    lot n°3,
    les cressantines,
    34920 le cres- France

Evénements

Refuge - Court métrage de Daphné Boghossian et Ferdinand Legendre [par Phllox - juin 2011]

On n’aborde pas un court métrage comme on aborderait un film « classique ». Le format, par définition borné dans le temps, impose un choix thématique et un exercice de synthèse pour en cerner le propos, à vrai dire périlleux l’un comme l’autre. Souvent considéré comme tremplin artistique pour jeunes réalisateurs, nombreux sont ceux qui s’y sont vautrés lamentablement : et oui, le talent reste le nerf de la guerre, et malheureusement il ne s’invente pas.

« Refuge » est court métrage de 15 minutes réalisé par Daphné Boghossian et Ferdinand Legendre. Rassurez-vous, du talent il y en a et à la pelle !

En discret clin d’œil à la matrice, l’industrial gogo-dancer, plus connu au travers de ses projets Indus / Dark Ambiant (Serial industrie et Epoque), interprète un personnage emmuré dans le reality show de sa propre solitude. Revisitant le thème de l’amnésie et de l’oubli (éthyliques, chimiques, … ), ce jeu de pistes intérieur soulève de nombreuses questions sur le rapport à soi, sur le rapport à l’autre : réelle ou fantasmée, cette présence ressentie est-elle un refoulement du désir ? Son propre désir ou bien celui de l’autre ? Faut-il cultiver cette relation au travers notamment du souvenir ou à l’inverse en jouir pleinement sur l’instant pour la zapper ? Si Daphné et Ferdinand ont pris le parti de trancher, ils nous laissent néanmoins face à nos incertitudes et poursuivent ainsi leur œuvre au sein de nos propres dilemmes et paradoxes intérieurs.

La réalisation est précise, alternant sur et sous expositions, la rythmique des plans, le cadrage se jouent du spectateur pour nourrir le propos et ce sans en faire des tonnes. Enfin, Les 5 titres de la bande originale (composés et interprétés par Serial industrie) sont, comme à l’accoutumée, une nouvelle démonstration du talent à géométrie variable de Ferdinand Legendre : sombres, ils viennent vous soulever l’âme ou selon l’humeur l’aspirer dans les tréfonds des enfers d’Hades.

Sur ce et pour ma part, j’ai choisi : Carpe Diem !

Bande annonce : http://www.youtube.com/watch?v=kw7-... Commander une copie physique du DVD : daphne.boghossian@gmail.com


URL :

Permalink :