• Tu veux rencontrer des gens, te faire des amis, 3615 ma life
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez annoncer une soirée, un événements
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez nous faire parvenir une démo
    c'est par ici >>
  • Axess Code
    2 impasse des bartavelles,
    lot n°3,
    les cressantines,
    34920 le cres- France

Evénements

Roel funcken - Vade [par Josh - décembre 2010]

Sorti en Mars 2010, Vade est le premier album solo de Roel Funcken qui met momentanément de coté l’entreprise familiale Funckarma pour délivrer un petit bijoux d’Idm groovy et classieuse.

On ouvre le bal avec Gallice, track mid-tempo qui donne bien le ton de ce qui nous attend : base rythmique déstructurée ou s’enchevêtrent glitchs et nappes rayonnantes, immersif en diable, nous voila bien installés pour profiter du voyage. Voyage qui s’enchaine avec le magnifique Vortex Dreaming et ses arpèges aériens, un titre définitivement old-school ou plane l’influence de Plaid. Changement d’ambiance sur Cobaned Banner, incursion dans une funk crade et organique aux cuivres analogiques massifs, puis Ledge, sorte de bande-son pour soap spatiale avec sa basse cheap luttant au rayon laser contre une armée de nappes en colères. Le fouet avec l’excellent Fiction Stub, véritable copulation électronique autour d’un algorithme trempé de sueur, sensuel comme du Dopplereffekt ; les robots comprendrons. S’ensuit un Bluent, inquiétant et abstrait qui fait plus danser nos méninges que nos pieds et Daze Flextone qui nous immerge dans une mégapole futuriste qui ravira les fans de She. Skarm Sfias, peut être le morceau le moins intéressant de l’album à mon sens, qui souffre surtout d’un petit manque d’inventivité face aux autres compos de Funcken. Retour à l’electronica pure avec le très bon Spi Trade, suivi par le tubesque Martyrz qui donne furieusement la bougeotte. Koortshond, un genre de lounge perchée calme un peu le jeux et précède Vade, l’éponyme donc, qui donne c’est vrai bien la couleur de l’album, à savoir une electronica inventive et très bien exécutée mais qui ne décolle que rarement, donnant au tout une impression un peut trop scolaire peut-être.

Trêve de commentaire douteux, finissons cette chro avec Lyra Stellum d’abord ou l’on retrouve les même sonorités Sci-fi que sur Daze Flextone mais dans une monture plus douce, Orc Darce qui n’a rien à voir avec le Mordor ou du moins je n’en suis pas sûr et Halfkriel sur lequel Funcken aidé cette fois de Kettel déclare une fois pour toute sa flamme à AFX, Plaid et consort avant de finir sur un Lajor Mazer grondant.

Vous l’aurez compris, Vade est un album d’une grande richesse où se mélangent un nombre impressionnant d’ambiances et de rythmes versatiles, impression d’ailleurs très bien rendue par l’artwork de Sarge Grafx. Sans jamais tomber dans la démonstration où la pose qui guette souvent les styles auquel il se frotte, Funcken y développe au contraire un coté purement ludique qui fait souvent mouche. Et même si parfois on aimerait bien entendre LE morceau qui scotche plus qu’il ne fait taper du pied, on ne peut rester qu’admiratif devant le savoir faire et la générosité du monsieur.

URL : http://www.adnoiseam.net/adn122
Label : Ad Noiseam

Permalink :