• Tu veux rencontrer des gens, te faire des amis, 3615 ma life
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez annoncer une soirée, un événements
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez nous faire parvenir une démo
    c'est par ici >>
  • Axess Code
    2 impasse des bartavelles,
    lot n°3,
    les cressantines,
    34920 le cres- France

Evénements

Underhill, "Silent Siren" (adn156) [par Phllox - avril 2012]

Voilà un projet né d’une collaboration improbable entre 5 artistes d’horizons musicaux relativement distants (Drum & Bass, Dubstep, Ambient, IDM, Hip Hop et … Goth) : Tim Eliot (Current Value) et Ivan Shopov (Blakansky, Cooh) se partagent les compositions, la production est assurée par Dean Rodell (UnknownForces, Drumworks et Subdivision Recordings), alors que Martina Astner and MC Coppa alternent au chant.

N’étant pas le plus ardent amateur des musiques fleurant la ganja, ma culture reste limitée à quelques formations D&B ou Trip Hop, aussi tenté qu’elles laissent la part belle à des basslines electro, à un minimum de noirceur et que surtout, elles s’abstiennent de la moindre expression vocale éructant du rap, fut-il masculin ou féminin. C’est donc avec une certaine distance que j’ai abordé la première écoute, mû par une curiosité inconsciente liée à l’image mentale laissée par l’anagramme menant à Silent Hill.

Ce « Silent Siren » révèle en 14 titres originaux et 3 remix un alliage inclassifiable (certains tentent un « Dark trip-hop », voire un « witch-bass », et même un « goth-step » ... à vous de jouer si le cœur vous en dit). Quoi qu’il en soit, le résultat est équilibré et accrocheur, à croire que cela devient la marque de fabrique du label Ad Noiseam (la filiation avec Matta semble assez évidente). Le doute aurait pu néanmoins subsister quant à l’intégration de l’univers goth de Martina Asther, mais « Hidding the light », ou « The Miss », probablement deux des titres les plus emblématiques viennent témoigner de la prise de greffe et de la cohérence de l’ensemble. Je reste néanmoins quelque peu circonspect quant à la participation de MC Coppa sur certains titres marqués Hip Hop, comme « Law enforcement ». La raison en est simple et toute personnelle : ce n’est définitivement pas mon univers et je n’aime vraiment pas le rap. Mais quand bien même, l’album vaut le détour et bien au-delà de « Hidding the light », et « The Miss » : je citerais « Blind » pour sa cinématographie glaciale, et « Solace » pour son énergie toute lumineuse …

Donc sortez du cadre de vos habitudes musicales, et aussi silencieuse soit-elle, cette sirène-là saura vous faire plonger.

Quelques vidéos : Hidding the light : http://www.youtube.com/watch?v=rC_H... The Miss : http://www.youtube.com/watch?v=8kFz...

URL : http://www.adnoiseam.net/adn156
Label : Ad Noiseam

Permalink :