• Tu veux rencontrer des gens, te faire des amis, 3615 ma life
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez annoncer une soirée, un événements
    C'est par ici >>
  • Vous souhaitez nous faire parvenir une démo
    c'est par ici >>
  • Axess Code
    2 impasse des bartavelles,
    lot n°3,
    les cressantines,
    34920 le cres- France

Evénements

V/A - Against - The Tyranny Of Comfort That Is Allaying Our Consciences [par Freak Show Factor - décembre 2006]

Il s’agit d’une compile produite en 2003 par le label espagnol qui monte Caustic Records et dont 2 titres sortent du lot.

Pail vous fait vibrer la ficelle du string tout au long du morceau, pour une montée presque acid ... un tube dancefloor au son immortel des TB. Le gimmick entre chaque couplet vous fait monté à chaque fois un peu plus, le 3e coup la montée se fait attendre pour encore plus de turgescence dans le slip, et là ... vous lâchez tout, n’en pouvant plus.

Dès les premiers cliquetis de Geistform, on accroche. Des rythmiques aux sonorités plus industrielles, des petits sons à la panasonic, une compo hypnotique, presque transe, le genre de zic qui peut gonfler au bout d’une minute trente, mais là, vous pouvez plus vous en passer ... excellent.

Evidemment, on ne réchappe pas aux redites (Culture Kultür), au remâché (Tannhauser), aux clones de Frontline (Allied Vision), (j’ai dit clone et pas sous-clone, parce que c’est vraiment du FLA dans les sons, la voix, la compo, tout), aux déceptions (Proyecto Mirage, alors que leur morceau sur la compile new[input]noise est simplement monstrueux).

Après on trouvera du bon boulot, genre mix fin de soirée très planant (Cihzlab, Saron Gaz), de la prod bien calibrée format chanson (Asphalt !, Iberian Spleen, Re/move), respectant à la lettre les grandes lignes du genre ... ou pas ; bref de la bonne zic dans l’ensemble, mais qui, comme souvent en électro (pour moi en tout cas), souffre d’un manque d’originalité récurrent.

Une compile qui se termine par 2 tracks un peu hors sujet, l’un abstrait (Ignoremoose), l’autre à la rythmique teintée breakcore (Antenna), mais loin d’être les moins bons.

Le disque idéal quand on est fan d’électro-indus et qu’on a épuisé tous les mixs mp3 de Millimétric et Véronika sur son balladeur ; indispensable pour les djs qui DOIVENT mixer les 2 perles qui ressortent ; tout à fait dispensable pour les autres qui ont de toutes façons un copain dj résident au Blue Moon qui leur refilera les sus-cités bombes sonores et qui pourront s’intéresser aux productions plus récentes et bien plus excitantes du label espagnol Caustic Records qui fera, je l’espère, bonne concurrence à Alfa Matrix.